Les bienfaits de la diffusion aérienne des huiles essentielles

LES BIENFAIS DE LA DIFFUSION DES HUILES ESSENTIELLES.

L’été est fini, la brise qui transportait les arômes et qui embaumait nos maisons n’est plus. L’été a fermé sa porte, l’automne. L’hiver arrivera et nos maisons en prévision de l’hiver en feroa autant. Nos intérieurs seront en manque d’air charger d’arome qui nous donnent de la vitalité.

Un compromis très intéressant est que ces arômes de l’été peuvent être remplacés par la diffusion d’huiles essentielles. La diffusion aérienne est une façon de donner une bonne odeur à l’air ambiant et de créer dans notre espace de vie l’atmosphère désirée. Mais elle permet aussi d’assainir l’air en délogeant les microbes indésirables tels les bactéries, les virus, les spores provenant des champignons. Elle aide aussi à élever l’énergie de la maison, à réduire les réactions allergiques et à parfumer tout naturellement l’intérieur de la maison.

 

Les huiles essentielles pour éliminer les germes de l’air

Le diffuseur d’huiles essentielles est vivement conseillé pour assainir l’atmosphère des pièces de séjours prolongés (bureau, salle à manger, chambre à coucher, etc.).

Au Royaume-Uni, à l’Université de Manchester, des chercheurs ont démontré à plusieurs reprises que les huiles essentielles étaient capables de désinfecter totalement une pièce, sans que ne subsiste un seul germe vivant, même pas les microbes les plus inquiétants comme les bactéries MRSA, multi résistantes aux antibiotiques. Il a suffi de 2 minutes de contact direct entre les germes et l’huile essentielle pour en assurer la destruction !

 

Il existe plusieurs types de diffuseurs d’huiles essentielles

  1. La diffusion naturelle (la plus simple) : quelques gouttes d’huile sur un morceau de coton.
  2. La diffusion par la chaleur : quelques gouttes d’huile dans un bol d’eau placé sur un calorifère ou dans l’eau d’un brûleur constitué d’une coupelle chauffée par une bougie; l’huile essentielle s’évapore et son odeur se répand dans la pièce.
  3. La diffusion par la ventilation : un coton imbibé d’huile essentielle placé devant un ventilateur; l’air forcé propulse l’huile essentielle dans la pièce.
  4. La diffusion électrique : c’est la plus performante et celle qui génère le plus d’effets thérapeutiques.

 

Les diffuseurs électriques – deux modèles efficaces sur le plan thérapeutique et pour parfumer l’air ambiant:

Premier modèle  »Aerium » – la diffusion la plus puissante: Il est extrêmement efficace car il diffuse, à froid, de l’huile essentielle pure (sans eau ni autres liquides) dans l’atmosphère. La diffusion est assurée par une pompe à air qui vaporise l’huile essentielle dans un globe de verre.

Celle-ci se transforme en micro-gouttelettes très fines qui demeureront en suspension dans l’air. Il demande toutefois un entretien minimum car il faut le nettoyer environ 1 ou 2 fois par mois. La diffusion d’agrumes et de certaines autres huiles essentielles peuvent laisser quelques dépots épais et collants (résines et cires naturellement présentes dans les huiles) dans le globe de verre. Le nettoyage s’effectue simplement avec de l’alcool éthylique (solvent naturel bon marché) disponible en pharmacie. Il est recommandé de le raccorder à une minuterie électronique, disponible dans le quincailleries.

 

Deuxième modèle  »Ultrasonique » – La diffusion la plus douce: Le dernier-né des diffuseurs électriques est appelé« nébulisateur». Comme son nom l’indique, il agît par ultrasons comme les humidificateurs du même type. Il est simple à utiliser car il suffit de verser quelques gouttes d’huile essentielle dans un petit réservoir d’eau. Le nébulisateur émet une fine brume d’eau par laquelle sont véhiculées les gouttelettes d’huiles essentielles. Cette vapeur d’eau froide entraîne avec elle les molécules aromatiques qui conservent 100 % de leurs vertus thérapeutiques. Les agrumes et les huiles essentielles plus épaisses peuvent être utilisées.

Il suffit de remplir d’eau et d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Le nébulisateur est silencieux, il comporte un contrôle digital avec minuterie et fonction d’arrêt automatique s’il n’y a plus d’eau et il est facile d’entretien cependant l’huile essentielle peut endommager son récipient de plastique à la longue. De plus, l’appareil génère un flux important d’atomes d’oxygène chargés *d’ion négativement, ce qui favorise une bonne respiration. * Les ions négatifs sont présent dans la nature. Le taux les plus élevé sont près des chutes, dans les forêts. Dans les villes et surtout dans les maisons, le taux d’ion négatifs est a son plus bas.

 

Quelles huiles essentielles peut-on diffuser ?

Certaines huiles puissantes doivent être diluées (1 à 5 gouttes) avec d’autres plus douces car elles peuvent irriter les muqueuses des voies respiratoires et des yeux C’est le cas , par exemple, de l’écorce de cannelle de Ceylan(écorce), de l’origan compact, de la sarriette des montagnes. et plusieurs autres. Par contre, ces huiles peuvent assainir très efficacement une pièce dans laquelle une personne a été très malade et dont l’air, les surfaces etc sont infestées de microbes. Il est donc recommandé de ne pas demeurer dans la pièce pendant leur diffusion.

Les huiles les plus souvent utilisées sont celles de conifères, de lavande et d’agrumes. Par exemple, les huiles de zestes d’agrumes telles que citron, orange, pamplemousse, mandarine, bergamote… Sentent délicieusement bon! Leur odeur est fraîche et fruitée en plus d’être assainissantes, purifiantes et d’être relaxantes à la fois.

En hiver, on peut avoir recours au ravintsara ou à l’eucalyptus radiata pour leur effet antiviral qui protège des maux d’hiver. Et, pour un été à l’abri des moustiques et des petites mouches noires, il y a la citronnelle de Java avec du géranium rosat ou bourbon.

Il n’y a vraiment aucun danger que les animaux domestiques soient perturbés lorsqu’ils sont placés dans l’environnement proche d’un diffuseur. Comme ils ont l’odorat très sensible, ils s’en n’iront de la pièce si l’odeur ne leur convient pas.

La diffusion se fait environ pendant 20 à 30 minutes dans la pièce d’une maison. Le nébulisateur ultrasonique peut être diffusé plus longtemps et même continuellement jusqu’à ce qu’il s’arrête automatiquement.

Attention : N’utiliser que des huiles essentielles 100% pures et naturelles certifiées biologiques par Ecocert avec les diffuseurs et nébulisateurs.

________________________________________

 

 

* Ces huiles essentielles  doivent être minoritaires dans le  mélange pour les diffuseurs.

La cannelle vraie est très irritante, le clou de girofle l’est un peu moins. La menthe poivrée fait pleurer des yeux, et Le thuya occidental  est neurotoxique si on la  respire en très très grande quantité.

 

Bois de santal   Santalum album

Camomille bleu (tanaisie annuelle)  Tanacetum anuum

Cannelle de Ceylan (écorce)  Cinnamomum verum

Cardamone (graine)  Elettaria cardamomum

Citron zeste    citrus limon

Clou de girofle (giroflé)  Eugenia caryophyllus

Épinette noir  Picea mariana

Estragon  Artemisia dracumulus

Eucalyptus radiata  Eucalyptus radiata

Géranium bourbon  Pélargonium x asperum

Litsée citronnée   Litsea citrata

Menthe poivrée  Mentha x piperita

Nard de l’Himalaya Nardostachys jatamansi

Orange (zezte) citrus sinensis

Patchouli  Pogostemon cablin

Pruche  Tsuga canadensis

Ravintsara  Cinnamomum camphora c.t. cinéol

Sapin baumier Abies balsamea

Vanille  Vanilla planifolia,

Encen  Boswellia carterii

Lavande vraie  Lavandula angustifolia

 

 

 

Michel Turbide

turbidemichel@yahoo.ca
www.sante-arome.com
Formation en aromathérapie

Santé-Arôme | Facebook
FACEBOOK

Interview AUDIO –
Radio Ville Marie à l’émission de Santé de Michel Jacques
Interview AUDIO I
Interview AUDIO II