L’AROMATHÉRAPIE

L’AROMATHÉRAPIE

 

La perception la plus répandue de l’aromathérapie est qu’elle se résume à diffuser d’agréables odeurs, juste pour le plaisir… Or, le suffixe « thérapie » indique une approche de soins.

 

L’aromathérapie est une thérapie très ancienne. Les Indiens l’utilisaient pour soigner l’âme et le corps des gens. Les Égyptiens s’en servaient eux aussi pour ces mêmes raisons, en plus de l’employer pour conserver les momies. La Chine ancienne, la Grèce et la Rome antique en faisaient également usage.

 

Lorsques vous utilisez des aromates pour assaisonner vos mets, vous faites en quelque sorte de l’aromathérapie. Les huiles essentielles proviennent de plantes qui ont des arômes. Par exemple, la menthe poivrée, l’anis, l’origan, le thym, le romarin, le clou, la cannelle, la sariette, l’ail et l’oignon sont, en aromathérapie, d’excellentes huiles essentielles anti-infectieuses ou aidantes pour la digestion.

 

Je soupçonne qu’à l’origine, au Québec, on ne choisissait pas les plantes aromatiques telles le clou, l’ail, la cannelle ou la sariette uniquement pour ajouter de la saveur aux mets. Elles devaient servir surtout à se protéger contre les infections bactériennes et parasitaires ou aider à la digestion, ce qui, d’une certaine façon, constituait une forme d’aromathérapie. L’utilisation répétée des plantes aromatiques a fait en sorte qu’on ne peut plus s’en passer, encore aujourd’hui.

 

L’aromathérapie peut être utilisée de diverses façons

 

La diffusion aérienne

Cette forme d’aromathérapie permet d’assainir l’air en délogeant les microbes indésirables. Elle aide aussi à élever l’énergie de la maison, à réduire les réactions allergiques, à éloigner les insectes ou encore à parfumer tout naturellement l’intérieur de la maison, en générant par exemple une ambiance sensuelle (ylang ylang), de joie (coriandre), de calme (lavande vraie) ou d’élévation spirituelle (encens). De plus, certaines huiles essentielles ont des effets relaxants ou tonifiants.

 

La voie cutanée

L’aromathérapie, c’est aussi d’appliquer les huiles essentielles sur la peau, mêlées à de l’huile végétale, afin de soigner une angoisse ou une douleur lombaire. Elles peuvent soigner une infection comme le pied d’athlète ou traiter l’eczéma, le psoriasis, etc.

 

La voie buccale

Ou encore, toujours diluées dans de l’huile végétale, pour traiter une infection buccale ou digestive (tourista).

 

L’aromathérapie, multimillénaire, est en train de gagner du terrain dans le monde médical, cosmétique, agroalimentaire et vétérinaire. Plusieurs recherches scientifiques, dans le monde entier, démontrent et confirment la valeur des huiles essentielles. Voir quelques recherches scientifiques au : http://www.sante-arome.com/recherchesscientifiques.pdf

 

Petite mise en garde. Les huiles essentielles sont un concentré de molécules aromatiques et on se doit d’être prudent lorsqu’on les utilise, car certaines d’entre elles sont toxiques, dermocaustiques, photo sensibilisantes, etc.

 

 

 

 

Michel Turbide

turbidemichel@yahoo.ca
www.sante-arome.com
Formation en aromathérapie

Santé-Arôme | Facebook
FACEBOOK

Interview AUDIO –
Radio Ville Marie à l’émission de Santé de Michel Jacques
Interview AUDIO I
Interview AUDIO II